À la Une

A la une

  1. Rapport de développement durable de Bordeaux 2015 : nos interventions

    Rapport développement durable 2015 ville de Bordeaux

    Conseil municipal du 30 janvier 20147 Intervention de Pierre Hurmic Monsieur le Maire, mes Chers Collègues, si nous débattons aujourd’hui de ce rapport de développement durable, c’est, faut-il le rappeler, parce que le législateur nous a imposé un débat sur le rapport de développement durable avant le débat budgétaire. Jusqu’à présent, nous avions ce débat beaucoup plus en amont puisque nous l’avions au moment du débat sur les orientations budgétaires. Vous avez choisi cette année un peu de le retarder. À la lecture du document, nous comprenons pourquoi, en ce sens que je vais essayer de vous démontrer et ma collègue Delphine JAMET le fera après moi, que ce rapport est pour nous totalement bâclé. Ce rapport n’est ni fait ni à faire. Vous remplissez une obligation légale à la dernière minute. Vous ne satisfaites pas naturellement ce qu’est l’esprit de la loi, à savoir que le rapport de développement durable est censé non pas être purement anecdotique ou décoratif, mais qu’il est censé irriguer l’ensemble des politiques budgétaires de la ville. C’est pour ça que le législateur a imposé ce préalable obligatoire. Et là, incontestablement, on y reviendra au moment du vote du budget, c’est une écriture à deux mains. On voit bien que les services du développement durable ont, dans la précipitation du dernier moment, écrit un rapport du développement durable, mais au niveau de sa transcription voire de sa connexion avec le Budget primitif, c’est le grand vide. Les documents n’ont rien avoir. Nous y reviendrons au moment de la discussion budgétaire tout à l’heure. …

    Lire la suite

Informations régionales et nationales

La vie du groupe

Vos élu-e-s

  1. Rapport de développement durable de Bordeaux 2015 : nos interventions

    Rapport développement durable 2015 ville de Bordeaux

    Conseil municipal du 30 janvier 20147 Intervention de Pierre Hurmic Monsieur le Maire, mes Chers Collègues, si nous débattons aujourd’hui de ce rapport de développement durable, c’est, faut-il le rappeler, parce que le législateur nous a imposé un débat sur le rapport de développement durable avant le débat budgétaire. Jusqu’à présent, nous avions ce débat beaucoup plus en amont puisque nous l’avions au moment du débat sur les orientations budgétaires. Vous avez choisi cette année un peu de le retarder. À la lecture du document, nous comprenons pourquoi, en ce sens que je vais essayer de vous démontrer et ma collègue Delphine JAMET le fera après moi, que ce rapport est pour nous totalement bâclé. Ce rapport n’est ni fait ni à faire. Vous remplissez une obligation légale à la dernière minute. Vous ne satisfaites pas naturellement ce qu’est l’esprit de la loi, à savoir que le rapport de développement durable est censé non pas être purement anecdotique ou décoratif, mais qu’il est censé irriguer l’ensemble des politiques budgétaires de la ville. C’est pour ça que le législateur a imposé ce préalable obligatoire. Et là, incontestablement, on y reviendra au moment du vote du budget, c’est une écriture à deux mains. On voit bien que les services du développement durable ont, dans la précipitation du dernier moment, écrit un rapport du développement durable, mais au niveau de sa transcription voire de sa connexion avec le Budget primitif, c’est le grand vide. Les documents n’ont rien avoir. Nous y reviendrons au moment de la discussion budgétaire tout à l’heure. …

    Lire la suite

Remonter