L’écologie politique comme nouvelle boussole pour un monde en transition – notre tribune municipale janvier 2017

Pierre Hurmic Delphine Jamet

Le monde change. Il est bouleversé par la mondialisation, la révolution numérique, l’individualisme exacerbé…

L’écologie politique n’est-elle pas la principale alternative face aux solutions déjà éculées du social-libéralisme, du libéralisme décomplexé ou du repli identitaire et xénophobe ?

Le postulat de base de l’écologie politique repose sur une vision de la place de l’homme sur la planète qui l’héberge à titre précaire.

L’écologie politique propose de nouveaux fondamentaux permettant de réenchanter notre humanité : l’ouverture à l’autre et le respect de la dignité de chacun, le refus de l’illusion technicienne (si chère à Jacques Ellul) et la préservation de nos ressources naturelles sans lesquelles l’espèce humaine, à  l’instar des autres espèces vivantes, est menacée.

À notre niveau, à Bordeaux, nous tâchons, conseil municipal après conseil municipal, proposition après proposition, de militer pour ces valeurs :

  • promouvoir une démocratie locale vivante où la participation citoyenne n’est pas qu’un slogan,
  • protéger la dernière zone humide de Bordeaux (la Jallère) menacée par un énième projet d’urbanisation,
  • encourager le développement de l’agriculture urbaine pour restaurer un rapport plus sain à notre alimentation et encourager la biodiversité en ville,
  • agir pour une meilleure prise en compte de la place du vélo et des mobilités douces,
  • œuvrer pour une restauration collective toujours plus qualitative,
  • engager le retrait des participations et placements financiers de la ville dans les énergies fossiles au profit des énergies renouvelables etc.

Dans les institutions et sur le terrain, nous sommes présents pour faire entendre cette troisième voix alliant écologie et ouverture d’esprit.

Nous espérons que la folie de croire en un monde meilleur, et l’ardeur que nous mettons à apporter notre pierre à cette construction, guideront nos pas durant toute l’année, et au-delà.

Pour mener à bien notre projet écologiste pour Bordeaux, nous souhaitons que 2017 nous apporte l’audace de toujours oser, la sagesse de savoir proposer, et le courage de ne jamais renoncer.

Que 2017 soit enfin l’année de l’écologie !

Bonne année à vous tous.

Remonter