Agriculture



  1. Visite du SIVU, la cuisine centrale des villes de Bordeaux et Mérignac : un bel outil, qui peut devenir encore plus écologique

    SIVU Bordeaux Mérignac

    Depuis l’été 2004, la cuisine centrale des villes de Bordeaux et de Mérignac confectionne et livre tous les jours sur 210 sites de consommation près de 21 500 repas à l’intention des enfants des écoles maternelles et élémentaires, des personnes âgées fréquentant les foyers ou bénéficiant du port de repas à domicile ou des employés municipaux. Cette mission quotidienne est assurée par le S.I.V.U Bordeaux Mérignac, syndicat intercommunal pour la restauration collective spécialement créé par les deux villes. …

    Lire la suite
  2. Les tribunes du groupe des élu-es écologistes en 2014

    Tribune Bordeaux Magazine été 2014

    Le groupe écologiste au conseil municipal de Bordeaux publie chaque mois une tribune dans le magazine municipal de Bordeaux (http://www.bordeaux.fr/p8693) : dangers des ondes électromagnétiques en janvier, liens entre écologie et industrie en février, objectifs pour la nouvelle mandature 2014-2020 en avril, Europe en mai, Agenda 21 en juin, Transition énergétique à Bordeaux en juillet… …

    Lire la suite
  3. De l’agriculteur au consommateur, quelle politique agricole et alimentaire choisir?

      Afin d’alimenter sa réflexion en cours sur la future Pac, le Parlement européen a lancé le 20 août une consultation publique sur internet : il s’agit d’un questionnaire à choix multiples intitulé « De l’agriculteur au consommateur, quelle politique agricole et alimentaire commune ? », qui s’adresse à tous les citoyens de l’Union européenne. …

    Lire la suite
  4. Justice et mobilisation paysanne : Monsanto perd du terrain, l’agriculture paysanne et la population en gagnent

    Deux décisions de justice, l’une rendue au Brésil, l’autre en France, viennent d’infliger à la firme Monsanto, chantre des organismes génétiquement modifiés (OGM), deux sérieux camouflets. Le 4 avril 2012, la justice brésilienne, par une décision d’un tribunal de l’Etat du Rio Grande do Sul, a refusé à Monsanto le droit de prélever des royalties sur le soja OGM, lorsque ce dernier était replanté. Le juge a non seulement ordonné de suspendre la collecte des redevances (royalties) sur les semences de soja vendues pour Monsanto, mais il a également ordonné le remboursement par Monsanto des frais de licence déjà perçus, en soulignant que ces pratiques commerciales et financières violaient la loi brésilienne sur les variétés. …

    Lire la suite