Victoire pour la forêt urbaine à la Jallère : notre 2de victoire après la sanctuarisation des zones humides !

Jallere_projet_foreturbaine_zoneshumides_etudeimpact_biotope

Lundi 17 septembre, en séance du conseil municipal, Alain Juppé a accepté de soumettre à la concertation publique notre proposition de forêt urbaine sur les 40 ha de friches propriété de Bordeaux métropole.

Dès le mois de novembre 2015, nous alertions la ville sur la nécessaire sanctuarisation des dernières zones humides du territoire bordelais.

Après des mois d’interventions, nous avons fini par gagner, appuyés par quelques adjoints favorables à nos préconisations.

Ainsi, Alain Juppé a fini par renoncer à urbaniser les zones humides identifiées par le cabinet d’études GEREA/SOLENVIE en 2014 puis par le cabinet EDEIS en 2017.

Le plan guide de septembre 2015 prévoyait une urbanisation des zones humides avec système de compensation, puis le plan guide de mai 2017 une destruction partielle des zones humides, puis le dernier plan guide, un évitement total des zones humides.

La Jallère avant et après mobilisation pour sauvegarde zones humides

La Jallère avant et après mobilisation pour sauvegarde zones humides

Ce que nous proposons aujourd’hui :

– Rendre ce site à la nature en commençant par ne pas urbaniser les 40 ha propriété de BM ainsi que les 8.3 ha de zones humides de l’îlot GAN/GROUPAMA.

– La Jallère pourrait rejoindre « la réserve écologique des Barails » (parc floral + bois de Bordeaux = 150 ha) soit un total de réserve de 200 ha

– Conserver et restaurer les zones humides de l’îlot GAN et les améliorer en faisant des corridors écologiques depuis la Garonne.

– Planter des arbres sur les 40ha propriété de BM : meilleur outil de captation de CO2 !

Dans le cadre d’une forêt urbaine, on peut planter jusqu’à 1200 arbres par ha, soit 48 000 arbres sur 40 ha ! Cela doublerait le nombre d’arbres de la ville de Bordeaux !

Jallere_projet_foreturbaine_zoneshumides_etudeimpact_biotope

Extrait du dossier d’étude d’impact – 02/2018

Remonter