Visite du SIVU, la cuisine centrale des villes de Bordeaux et Mérignac dont Delphine Jamet est administratrice

SIVU Bordeaux Mérignac

Depuis l’été 2004, la cuisine centrale des villes de Bordeaux et de Mérignac confectionne et livre tous les jours sur 210 sites de consommation près de 23 000 repas à l’intention des enfants des écoles maternelles et élémentaires, des personnes âgées fréquentant les foyers ou bénéficiant du port de repas à domicile ou des employés municipaux.

Cette mission quotidienne est assurée par le S.I.V.U Bordeaux Mérignac, syndicat intercommunal pour la restauration collective spécialement créé par les deux villes.

Delphine JAMET est membre du conseil d’administration depuis mars 2014. En mai 2014, les nouveaux élu-es membres du CA ont participé à une visite de l’établissement.

SIVU Bordeaux Mérignac

SIVU Bordeaux Mérignac – Nettoyage des locaux

Le SIVU fait déjà des efforts en matière d’agriculture biologique puisqu’en septembre 2013, il a atteint un taux de 27.33% de produits issus de l’agriculture biologique dans le volume total de ses achats.

yaourts bio SIVU Bordeaux Mérignac

yaourts bio SIVU Bordeaux Mérignac

Mais avec l’exemple de Bègles, dont la cantine est 100% bio depuis 2002 : http://maplanete.blogs.sudouest.fr/archive/2013/03/21/restauration-scolaire-la-cantine-de-begles-meilleure-eleve-d.html les élu-es écologistes de Bordeaux ne peuvent qu’être exigeants et œuvrer pour que la part du bio et des produits locaux soit de plus en plus importante au SIVU Bordeaux Mérignac.

Selon l’Agence bio, organisme public chargé de son développement, la présence du bio se généralise pour répondre à la demande : son  auprès de consommateurs montre en effet la volonté pour 68% des parents et 53% des salariés de voir du bio dans l’école de leurs enfants ou sur leur lieu de travail : http://www.leparisien.fr/societe/cantines-le-bio-s-impose-dans-plus-de-la-moitie-des-etablissements-17-07-2014-4007947.php

Par exemple, des efforts supplémentaires peuvent être menés dans le secteur de l’épicerie où de nombreux produits bio peuvent être à même de remplacer des produits industriels. En outre, la mayonnaise Gyma contient plusieurs additifs dont notamment le disulfite de potassium (E224) classé potentiellement allergisant par l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) ou la Federal Food Agency (FDA) américaine et potentiellement source de troubles neurologiques.

Source : 60 millions de consommateurs – Hors série n°174 – août/septembre 2014 – « Consommer sans s’empoisonner » http://www.60millions-mag.com/kiosque/hors_series/consommer_sans_s_empoisonner

Mayonnaise industrielle SIVU Bordeaux Mérignac

Mayonnaise industrielle SIVU Bordeaux Mérignac

Autre exemple sur lequel nous pouvons travailler, la liste des produits chimiques utilisés pour le nettoyage et la désinfection des locaux.

Delphine Jamet rencontrera à la rentrée l’élu en charge de la cantine de Bègles afin de comparer les produits utilisés, qui doivent bien entendu répondre à des normes sanitaires très strictes.

SIVU Bordeaux Mérignac produits d'entretien

SIVU Bordeaux Mérignac produits d’entretien

Un travail sur les 12 000 barquettes en polypropylène utilisées par jour devra également être mené afin de trouver des solutions de matériaux plus recyclables.

SIVU local des emballages polypropylène

SIVU local des emballages polypropylène

Certaines machines ont été récemment acquises par le SIVU pour plus d’efficacité comme la machine de cuisson pour les pâtes et le riz pour 21 500 repas en 1 jour, made in .

matériel de pointe made in France au SIVU

matériel de pointe made in France au SIVU

Sur ce plan, le SIVU est pionnier, nous souhaiterions qu’il le soit également pour le bio, en augmentant sa part dans le volume des achats de manière régulière, et en continuant de privilégier au maximum les produits locaux, afin de créer un cercle vertueux exemplaire dans l’économie locale, du producteur au consommateur de restauration collective.

Dans cette optique, le rôle des collectivités locales est prépondérant, notamment celui de la CUB et du Conseil régional d’Aquitaine, pour faciliter l’installation d’agriculteurs bio sur notre territoire et lutter ainsi contre l’artificialisation des terres agricoles.

Remonter