2 élu·e·s écologistes bordelais font leur entrée au Conseil départemental de la Gironde
Partager

Malgré une abstention toujours préoccupante, les écologistes progressent fortement à Bordeaux et en Nouvelle-Aquitaine, en triplant leur score de 2015. Un an après une victoire municipale historique, ce scrutin vient conforter les aspirations écologistes et sociales des Bordelais.

Pour les élections départementales, 2 élu·e·s écologistes font leur entrée au Conseil de la Gironde :

  • Eve Demange élue sur le canton de Bordeaux 5
Eve Demange

Eve Demange élue sur le canton de Bordeaux 5.

Habitante de La Bastide, je suis une citoyenne engagée et une mère préoccupée par l’avenir de nos enfants. Très consciente de la crise écologique en cours, j’ai été bénévole pour la LPO et le WWF, rédactrice en chef du Magazine FemininBio, avant de devenir consultante en stratégie de communication web auprès de l’Ademe et de l’Office Français de la Biodiversité.

Conseillère municipale en charge de la résilience alimentaire depuis juin dernier, je travaille activement pour permettre à toutes et tous d’accéder à une alimentation locale, saine et de qualité. Cette délégation se trouve à la croisée des chemins entre transition écologique et justice sociale et m’a fait prendre conscience de la nécessité de travailler la coopération entre les institutions et en particulier le Département. Je souhaite participer à la construction d’un présent solidaire, et d’un avenir plein de promesses. La transition écologique et sociale pour les deux rives de la Garonne, c’est maintenant !

  • Romain Dostes élu sur le canton de Bordeaux 1

Romain Dostes est le représentant d’Europe Ecologie les Verts. Il est rédacteur et responsable éditorial.

« 34 ans, père de deux enfants, j’exerce la profession de responsable éditorial dans le secteur privé. Je participe aussi bénévolement à la conception du bulletin de l’association Vélo-Cité. Militant EELV, délégué des parents d’élèves, je souhaite consacrer mon engagement à la transition écologique et la défense des familles, en particulier les plus démunies. Originaire du Gers, je suis très attaché à l’équilibre entre le monde urbain et rural. Cette élection constituera mon premier mandat, et je m’engage à ne le cumuler avec aucun autre.”

 

Elections départementales et régionales en Gironde : davantage d’élu·e·s pour l’écologie