Jallère et démocratie participative : de qui se moque-t-on ?
Partager

Jallère et démocratie participative : de qui se moque-t-on ?

Alors que la concertation officielle de Bordeaux Métropole sur le projet urbain de La Jallère lancée en octobre 2018 est encore en cours, nous découvrons, par hasard, que la même Métropole lance parallèlement une nouvelle participation sur ce même territoire au travers d’un dossier d’enquête publique portant sur la modification du plan local d’urbanisme, du 11 juin au 11 juillet 2019.

La Métropole consulte à présent les citoyens.ne.s sur un nouveau règlement d’urbanisme et un nouveau zonage établis tout spécialement pour ce secteur : le règlement zone UP80.

Il apparait que ce nouveau règlement est spécialement conçu pour entériner le projet de l’agence ANMA (Nicolas Michelin) alors que plus de 96% des 146 avis déposés sur le site de Bordeaux Métropole se prononcent contre ce projet.

Manifestement, la Métropole tente d’imposer à tout prix, par le biais d’une nouvelle modification du PLU le projet d’aménagement de la Jallère, rejeté par les citoyens déjà concertés et par des associations qui se sont mobilisées contre.

Le maire de Bordeaux lui-même avait laissé entendre que ce projet d’artificialisation pourrait être amendé.

Ce passage en force est inacceptable.

Pierre HURMIC

Président du Groupe des Elus écologistes de Bordeaux