La Ville de Bordeaux est fière d’installer sa première grande ferme biologique
Partager

La Ville de Bordeaux est fière d’installer sa première grande ferme biologique sur un terrain lui appartenant : 4 hectares consacrés à la production de fruits et légumes en circuit court pour nourrir les Bordelaises et les Bordelais.

Le renouveau de l’agriculture au cœur de nos villes permet de reconnecter les habitantes et les habitants avec leurs producteurs locaux.

Notre volonté : enclencher un cercle vertueux, montrer que nos agriculteurs peuvent gagner leur vie en améliorant la qualité de nos aliments grâce à des circuits ultra-courts.

Ali Yaïci et son équipe des maraichers de La P’tite ferme, également fondateur de Les ptits cageots a été choisi à l’unanimité par le jury composé d’élu.e.s et de professionnels de l’agriculture.

Ce qui nous a convaincu ?

• L’expérience : une équipe de maraichers solides, capables de s’adapter aux contraintes du terrain du Haillan avec 1 ha d’îlots de biodiversité à protéger

• Un respect du sol et du vivant avec une démarche d’agriculture biologique, locale

• Une démarche qui cherche à limiter l’usage mécanique et donc les émissions de gaz à effet de serre dans l’agriculture

• La vitalité économique de l’entreprise : un système de circuit court qui permet aux producteurs indépendants de la région d’écouler leur récolte en circuit court et à prix décent grâce au site Internet Les P’tits cageots, un acteur dynamique de la résilience alimentaire locale qui a fait ses preuves. Le reste de la production ira vers une légumerie portée par une entreprise d’insertion partenaire, La Table de Cana Bordeaux – Traiteur Gourmand et Engagé.

• Une entreprise conventionnée « entreprise d’insertion », Ali Yaïci emploie aujourd’hui une soixantaine de salariés, avec un accompagnement social sur mesure pour les personnes en difficulté.

La ville va donc désormais louer ce terrain de 4 hectares à cet entrepreneur social et solidaire sous la forme d’un bail agricole à clauses environnementales, qui va être signé à l’automne.

Une fois la ferme installée (serres, bâtiments légers, préparation du sol), les premières récoltes seront prêtes à être dégustées par les bordelaises et les bordelais au printemps 2022.

Lire l’article de Rue89 Bordeaux à ce proposUne première ferme urbaine éclot à Bordeaux