MARDI DE L’ECOLOGIE – Compte rendu du débat collaboratif consacré à Union Européenne.
Partager

Nous voterons le 26 mai 2019 pour élire nos représentants au Parlement Européen.

Il est important de bien comprendre le rôle et prérogatives de cet espace où les députés européens prennent des décisions qui concernent notre vie quotidienne dans les domaines de l’environnement, la santé, l’agriculture, le commerce, les transports, l’énergie ….
Le débat participatif inspiré de la méthode Spiral qui s’est tenu le 9 avril a permis de réfléchir à la capacité de l’Europe à assurer le bien-être de tous.

Il s’est déroulé en présence de :
• Vincent Doillet des Jeunes Européens Bordeaux
• Sylvie Cassou-Schotte, adjointe au maire à Mérignac en charge de l’action sociale et solidaire, conseillère communautaire et candidate EELV aux élections européennes

Un exposé préalable au débat de Vincent Doillet et Cassandra Quéméner a permis de se familiariser et de mieux comprendre la gouvernance de l’Union Européenne et d’avoir une vision claire de la répartition des députés européens au sein des différents groupes qui la composent.

Ensuite les 3 questions suivantes ont été posées :

1-Qu’est qui fait mon bien-être dans l’Europe d’aujourd’hui ?
2-Qu’est qui fait mon mal-être dans l’Europe d’aujourd’hui ?
3-Que faut-il faire pour améliorer mon bien-être et le bien de tous dans l’Europe d’aujourd’hui  ?

Les participants ont répondu à l’aide de post it qui ont ensuite été revus ensemble.
Le résultat de cette analyse est consigné ci-dessous. Pour la 3eme question des éléments du plan d’action du programme de EELV ont été mis en face des propositions émises par les participants.

Qu’est qui fait mon bien-être dans l’Europe d’aujourd’hui ?

Les remarques formulées peuvent être regroupées en 4 grands thèmes.

La paix en EU

Cette thématique qui s’appuie sur un passé troublé de l’Europe du 20 ième siècle est toujours actuelle.
Verbatim
« pouvoir vivre en paix en EU »

La libre circulation en Europe (et l’abolition de frontières internes)

La libre circulation en Europe et l’abolition des frontières est aussi un thème fort (avec le plus grand nombre de contributions). Dans cette thématique on peut aussi classer quelques contributions liées au programme Erasmus.
Verbatim
« liberté de circuler pour découvrir et vivre une citoyenneté européenne »
« la libre circulation »
« pas de frontière pas de douane »
« échanges Erasmus »

La monnaie unique

Le bénéfice d’une monnaie unique est souligné.
Verbatim
« pouvoir utiliser une même monnaie »
« une monnaie unique : un marché européen renforcé »

Citoyenneté Européenne

L’appartenance européenne s’appuie aussi sur l’importance des notions de citoyenneté et de solidarité.
Verbatim
« une citoyenneté européenne »
« pouvoir partager des principes démocratiques »
« avoir un début d’organisation commune »

A noter également quelques contributions sur :
Le poids politique de l’EU versus le reste du monde (US Chine Russie …)
Le déploiement de « normes et mesures » permettant des avancées en terme d’éducation, santé, environnement ….

Qu’est qui fait mon mal-être dans l’Europe d’aujourd’hui ?

A noter le plus grand nombre de contribution sur ce thème de mal-être (versus le thème précèdent : bien être)
Les remarques formulées peuvent être regroupées en 4 grands thèmes.

Nécessité d’harmonisation

Les participants ont souligné le manque d’harmonisation. Cela peut être pour la fiscalité, la couverture sociale, le droit du travail …
Verbatim
« pas assez d’harmonisation – ex fiscalement avec des pays qui attirent les GAFA »
« pas d’harmonisation du droit du travail »
« couverture sociale variable »
« avoir un début d’organisation commune »

Lobbies et Corruption

La prédominance d’un libéralisme effréné avec ses aspects négatifs est soulignée.
Verbatim
« influence des lobbies »
« pression des lobbies qui empêchent d’agir pour le climat »

Pas assez de démocratie

Le parlement EU n’a pas assez de pouvoir. Ce pouvoir est dilué.
Verbatim
« l’impression qu’il faille obtenir l’accord des 28 pour trancher sur des sujets importants »
« parlement avec pas assez de pouvoir »
« décisions délocalisées »

Montée des nationalismes

Cette montée désole un certain nombre de participants.
Verbatim
« voir grandir le nationalisme et le nombre de gens qui souhaite détruire l’EU »
« montée des extrêmes et crise des migrants »
« décisions délocalisées »

A noter également quelques contributions sur :
Le faible implication de l’EU sur la lutte contre le réchauffement climatique
Le nombre trop important de pays membres

Que faut-il faire pour améliorer mon bien-être et le bien de tous dans l’Europe d’aujourd’hui ?

Quand il s’agit de choses à faire à mon niveau, les contributions peuvent être regroupées en 2 groupes.

Le savoir

Il s’agit de s’intéresser un peu plus aux institutions européennes.
Verbatim
« mieux comprendre et connaitre les institutions européennes »

Voter aux élections européennes et militer / s’engager

Il s’agit de voter et faire voter ainsi que de militer pour l’Europe.
Verbatim
« encourager les gens à aller voter »
« faire campagne pour défendre nos valeurs européennes »
« adhérer, militer, voter »
« être engagé pour la démocratie et l’écologie »

Quand il s’agit de choses à faire globalement, les contributions peuvent être regroupées en 5 groupes. Pour chacun des thèmes mis en avant au cours de ce débat les propositions de EELV pour les élections européennes sont mises en parallèle et en vert.

L’harmonisation

Il s’agit d’aller vers une plus grande harmonisation au niveau des états membres. Cela concerne notamment la fiscalité et les droits du travail.
Verbatim
« vers une europe plus sociale et plus homogène »
« une fiscalité commune »

Dans le programme EELV : 
Remettre la finance à sa place : Nous voulons sortir de la règle de l’unanimité pour harmoniser les politiques fiscales européennes.
Justice sociale, justice fiscale : Remettre la finance à sa place, c’est aussi garantir que l’harmonisation fiscale se fera au bénéfice des moins riches…
Un bouclier écologique et social

Une Europe plus fédérale

Une Europe plus fédérale serait plus forte
Verbatim
« pour une europe fédérale »
« plus de fédéralisme pour défendre nos intérêts au niveau mondial »

Dans le programme EELV : 
Construisons une Europe ouverte sur le monde, une Europe des communs c’est-à-dire une europe qui pense parle et agit pour l’intérêt général de la planète, en ayant tiré les leçons de son histoire

Développer Erasmus

Développer les programmes Erasmus
Verbatim
« élargir Erasmus au non étudiant »
« initier les programmes Erasmus dès le lycée »

Une Europe moteur en terme d’écologie

Nécessité d’une Europe plus ambitieuse pour sauver le climat
Verbatim
« des projets écolo européens puissants et ambitieux »
« soutenir l’agriculture bio et non l’agriculture industrielle et exportatrice »
« soutenir la transition énergétique »
« non aux perturbateurs endocriniens »

Dans le programme EELV : 
Adopter un traité environnemental et promouvoir le protectionnisme vert pour faire de l’écologie la priorité de l’Europe.
Créer une banque européenne du climat et de la biodiversité et développer un plan d’investissement massif pour le climat.
Une agriculture 100 % bio pour défendre les terroirs et protéger la qualité de notre alimentation

A noter également quelques contributions sur :
Une gestion de l’Europe avec moins de technocrates et sans influence des lobbies
Une Europe moins frileuse par rapport à l’accueil des migrants

Dans le programme EELV : 
Lutter contre la corruption.
Une haute autorité de la transparence.
Grâce à une politique d’asile réformée et unifiée, construisons une Europe capable d’assumer la question de l’accueil des hommes et des femmes que le fracas du monde a jetés sur les routes.