Non, la tauromachie ne fait pas partie de notre culture locale !
Partager

Communiqué de presse de Delphine Jamet

Conseillère Municipale du groupe écologiste à la Ville de Bordeaux

L’Union des villes taurines françaises (UVTF) nous impose ses affiches de propagande tauromachique sur les panneaux publicitaires de Bordeaux et de la métropole. Cette campagne de communication vise à faire croire que la tradition des corridas est indissociable de l’identité culturelle de notre Région et que l’image de notre Ville doit être associée aux corridas. Elle prétend parler de « notre culture » alors même que Bordeaux n’est pas ville adhérente à cette union.

La corrida n’est ni de l’art, ni de la culture, c’est de la torture. A l’heure où 74% des Français réclament l’interdiction de la corrida (sondage IFOP / 30 Millions d’Amis, février 2018), il est urgent que l’UVTF cesse de nuire à l’image de notre ville et d’introduire le doute sur la relation que la Ville de Bordeaux entretient avec la tauromachie.

De même que nous nous battons pour obtenir des avancées visant l’arrêt de l’exploitation des animaux sauvages dans les cirques et spectacles, nous nous positionnons résolument contre la corrida.