Dispositifs de prévention nocturne estival et Angela
Partager

13/07/21

[…]  Bord’Oasis propose une distribution de matériels : préservatifs, éthylotests, bouchons d’oreilles, masques et gel hydroalcoolique, et une médiation par le biais de maraudes destinées à sensibiliser et prévenir des risques liés aux consommations de la nuit et rappelle aussi, bien entendu, les gestes barrières sanitaires. Elle fait également partie du dispositif Angela. 

C’est pour moi l’occasion aussi de vous présenter le dispositif Angela. Le principe du dispositif Angela est de permettre à une personne, quels que soient son âge, son genre, et sa condition en situation d’insécurité, de se rendre dans un établissement refuge et de demander où est Angela. C’est une manière discrète de demander de l’aide au commerçant participant, lequel désignera une zone de repli d’urgence à l’abri des regards. Cela peut être une réserve, un bureau, des toilettes, etc. Cela permet à la victime de se réfugier et d’appeler un proche, un taxi ou les forces de l’ordre selon la gravité des faits. 

Ce dispositif est un dispositif national. Nous avons une dizaine d’établissements volontaires dont essentiellement des bars, et nous comptons élargir ce réseau pour répondre à la demande de jour et de nuit après l’expérimentation, bien sûr. Elle sera accompagnée d’un marquage au sol pour que l’on puisse bien cibler quel établissement est volontaire et fait partie de ce dispositif. Ce projet associe différents élus, services, la mission égalité, la Direction du développement social et urbain et les services communs de la Métropole. 

C’est grâce à la co-construction que nous avons réuni une dizaine d’établissements volontaires aujourd’hui et nous comptons élargir ce dispositif aux restaurants, aux hôtels, commerces et supermarchés. Je rappelle que cela fait écho aussi à la délibération précédente. Bord’Oasis fait partie de ce dispositif Angela. Le coût total de cette opération représente un budget de 40 000 euros. La Ville y participe à hauteur de 16 000 euros. Cette action portée par la gouvernance « Bordeaux la nuit » permet d’aller dans le sens de notre politique pour des nuits plus apaisées et solidaires.

 

 

Cyrille Jaber