Projet de mandature 2020-2026 : un nouveau souffle pour inspirer Bordeaux
Partager

📣 PROJET DE MANDATURE 2020-2026

🌬 Un nouveau souffle pour inspirer Bordeaux

Nous sommes 1 an après le 1er tour de l’élection municipale.

👉 1 an plus tard, le programme Bordeaux Respire devient le projet de mandature, pour mettre Bordeaux sur une nouvelle trajectoire de transition écologique, sociale, démocratique.

▶️ Ce projet de mandature est notre âme, notre souffle, qui va déterminer notre plan pluri-annuel d’investissement 2021-2026 et notre budget 2021, première année de plein exercice, que nous présenterons lors du conseil municipal du 30 mars prochain.

Ces dernières décennies, les grandes métropoles se sont épuisées dans une compétition d’image et d’attractivité, au détriment des territoires périphériques et des habitants eux-mêmes, qui ne peuvent plus se loger et doivent s’installer toujours plus loin de leur lieu de travail.

👉Cette vision de la ville est dépassée. Nous souhaitons que l’indice du rayonnement de Bordeaux soit celui du bien-être de ses habitants, que chacune et chacun trouve sa place dans une ville à la fois dynamique et apaisée.

Notre objectif de mandat est clair : nous voulons réussir la transition écologique de Bordeaux. Notre société a accumulé un retard important pour faire face aux défis climatiques et l’effondrement de la biodiversité. Nous n’avons plus le choix, c’est maintenant qu’il faut agir. Car l’écologie plus tard, c’est l’écologie trop tard ! La crise sanitaire que nous traversons nous le confirme chaque jour : elle trouve ses racines dans la dérégulation économique et le dérèglement climatique. Et une fois de plus, ce sont les familles et les petites entreprises les plus fragiles qui sont les plus directement impactées.

La crise sanitaire nous a déjà fait basculer dans le monde « d’après ». La ville de Bordeaux doit s’engager pour amortir et réparer les effets de la crise et aider chaque habitante et habitant à réduire son propre impact environnemental.

Pour cela nous devons créer les conditions du changement, que ce soit pour les déplacements, l’emploi, le logement, le lien avec la Nature ou encore l’accès à d’autres modes de consommation avec le développement du réemploi par exemple.

En 2026, Bordeaux aura su se réinventer avec ses habitants. Ce sera une ville innovante, exemplaire, qui ose, explore et accompagne les idées de ses habitants pour défricher de nouvelles manières d’y vivre et d’y travailler.

🤝 Une ville « Solidaire Grandeur Nature » : conviviale, créative et riche de biodiversité.

Pour élaborer notre projet de mandature, nous avons dressé un plan d’action structuré en quatre axes prioritaires.

🌳 Axe 1 Adapter la ville aux défis environnementaux

Bordeaux a connu ces 2 dernières décennies 2 temps marquants de développement :

•Années 2000 autour du tramway et de la rénovation des quais

•Années 2010 autour des grandes opérations d’aménagement (Bassins à flot, Ginko, Bastide Niel, Euratlantique, Brazza…)

Aujourd’hui, Bordeaux se lance dans une nouvelle ère, l’ère des 3 R : Renaturation / Régulation / Résilience.

Renaturation : la Nature au cœur du projet

Ex : Bordeaux grandeur Nature

Régulation : un nouvel équilibre pour apaiser la ville

Ex : Extension de zones piétonnes dans toute la ville

Résilience : la sobriété dans la gestion

Ex : Performance et sobriété énergétiques des bâtiments municipaux. Objectif -25% de consommation d’énergie

👉 Axe 2 Favoriser l’émancipation tout au long de la vie

Nous serons aux côtés des plus vulnérables et un nombre conséquent de nouveaux équipements vont voir le jour. C’est un mandat d’écoles (10 nouvelles écoles, 5 extensions) et de crèches (8 nouvelles crèches), qui s’ouvre, mais nous allons leur appliquer un nouveau référentiel : elles seront végétalisées, dégenrées, avec des espaces mutualisés et ouverts sur les quartiers, pour viser la sobriété et l’intensité des usages.

📣 Axe 3 Répondre aux aspirations démocratiques

La ville apaisée que nous voulons, c’est aussi une ville où il faut recréer du lien, se mettre à l’écoute des Bordelaises et des Bordelais, inventer de nouvelles façons de vivre et de faire la ville ensemble. C’est tout le sens des “Assises de la démocratie permanente” que nous lançons ce printemps. Nous voulons co-construire, avec les habitants, les conditions d’une réelle collaboration avec les élus, redonner aux citoyens l’espace et les marges de manœuvre pour être les acteurs de leur ville et déployer leurs initiatives.

•Assises de la démocratie permanente

•Budget participatif

•Soutiens aux associations

•Le compte numérique citoyen qui préfigure Bordeaux ma carte

🏫 Axe 4 La ville en commun !

🏊‍♀️ Un mandat d’investissement sportif : le sport, c’est la santé, le bien-être, le vivre ensemble : on développe les équipements de proximité (piscines, gymnases), on rénove les équipements délaissés (Stade Chaban et Espace sportif du parc Lescure).

🎭 La culture est un facteur déterminant de l’émancipation citoyenne. La crise sanitaire a très sévèrement limité, voire arrêté, les pratiques culturelles professionnelles et amateurs. Les lieux culturels fermés pour la plupart d’entre eux, traversent, avec leurs salariés et les artistes, de grandes difficultés, au quotidien, mais aussi dans leurs possibilités de se projeter dans l’avenir. Pour 2021 la ville devra donc préparer et accompagner la reprise tout en mettant en œuvre les axes forts de la politique culturelle que la municipalité souhaite porter.

Nous allons investir pour la culture dans les quartiers : pôle culturel Benauge rive droite, nouvelle implantation de l’école du cirque aux Aubiers, participation à la rénovation du garage moderne à Bacalan…

📣 La culture ce n’est pas que de l’investissement, c’est aussi une nouvelle façon de faire : nous l’illustrons en ce moment avec le forum de la culture qui a très bien démarré.

🎬 RDV mardi 30 mars pour le conseil municipal, où nous allons dérouler de manière plus précise notre vision et notre premier budget de plein exercice.