Projet urbain de La Jallère : pourquoi je n’irai pas à la réunion publique de concertation ce soir
Partager

Dès 2015 le groupe écologiste s’est battu pour sauvegarder les dernières zones humides de Bordeaux situées sur le site de La Jallère, voué à l’urbanisation.

Nous avons eu gain de cause : ces zones humides, initialement détruites, seront finalement sanctuarisées.

Aujourd’hui, nous proposons un projet alternatif consistant à renaturer les 40 ha de friches boisées, propriété de Bordeaux Métropole : https://bordeaux.eelv.fr/notre-projet-alternatif-pour-renaturer-la-jallere/

  • Lors du conseil municipal du 17 septembre 2018, le Maire de Bordeaux affirmait : « Je vais vous faire une proposition en forme de décision. Nous allons mettre à la concertation le projet de forêt urbaine (…) Je demande que l’on conçoive la concertation dans cet esprit. On verra bien ce qu’il en résulte… »
  • Lors du Conseil de Bordeaux Métropole du 28 septembre 2018, alors qu’on lui rappelait qu’il avait donné son accord, le lundi précédant en conseil municipal, pour qu’à côté du projet MICHELIN puisse être soumis à la concertation un projet alternatif, M. Le Président Alain Juppé précisait : « Sur ce point, soyons très clairs, Monsieur Hurmic, c’est à vous de déposer le projet, nous l’inscrirons dans la concertation… »

Il y a donc un double engagement du Maire de Bordeaux et du Président de la Métropole, d’inscrire à la concertation publique notre projet en tant qu’alternative au projet officiel porté par l’agence Michelin.

Malgré ces engagements clairs, notre projet alternatif n’a toujours pas intégré, à l’heure actuelle, le site officiel de la concertation.

Je ne me rendrai donc pas ce soir à la première réunion officielle de la concertation publique à laquelle j’ai été invité.

Je n’entends pas, en effet, cautionner un simulacre de concertation tant que les engagements d’Alain Juppé sur les modalités de la concertation ne seront pas respectés, pour permettre un véritable choix entre deux projets aux finalités distinctes, reposant sur deux conceptions différentes de l’avenir de notre territoire.

Communiqué de presse de Pierre Hurmic

Président du groupe écologiste au CM de Bordeaux

Conseiller métropolitain                                                                      Bordeaux, le 29/01/2019